Face book

 

Banniere_Restauravia_2 copie
bandeau haut de page
R_1
NORD 1101 RAMIER v1.0

Maître d’oeuvre : André Chancel

Durant la Seconde Guerre mondiale, les constructeurs aéronautiques français se sont vus contraints de produire des appareils pour le compte de l'occupant. Nord Aviation a ainsi dû construire le Messerschmitt 108 doté d'un train classique et réaliser et conduire la mise au point du Me 208 doté d'un train tricycle rentrant.
Deux exemplaires du Me 208 ont été construits et l'un d'eux effectua quelques vols, muni d'un train d'atterrissage fixe provisoire avant d'être détruit lors du bombardement des usines de Méaultes.
À la libération, le second prototype fut doté d'un moteur Renault 6Q10. Les premiers approvisionnements pour la série étaient déjà fabriqués et l'avion fut donc construit, avec une présérie de sept unités. Le premier avion de série, le numéro 8, fut présenté au premier salon aéronautique d'après-guerre, en 1946, sous les coupole du Grand Palais à Paris. Il reçut à ce moment-là le nom de Noralpha peint sur son capot. Nord Aviation l'utilisera intensément comme avion de démonstration et pour sa campagne de publicité
Deux cents unités du Nord 1100 furent produites, l'Armée de l'air et l'Aéronavale s'en réservant une grande partie en le baptisant Ramier. Les deux armées l'ont utilisé jusqu'en 1963. Par la suite, certains ont été affectés au Service de la Formation Aéronautique. Dans le civil, ils ont été à l'origine de la création de plusieurs sociétés d'avions-taxi et ont constitué un outils précieux du fait de leur train escamotable et de leur hélice à pas variable électrique.

TELECHARGER (83 Mo)

© COPYRIGHT 2012 RESTAURAVIA.FR

bandeau fin de page